Article publié dans le journal "Le Progrès", le 2 octobre 2009

vendredi 2 octobre 2009

Poèmes croisés de Maurice Peurière et Jacqueline Peurière-Ferlin

Le poète Jacqueline Peurière-Ferlin publie son sixième recueil « L’Ombre et le vent, abécédaire à quatre mains, poèmes croisés » aux éditions du Tramblé. Un hommage posthume à son père, Maurice Peurière. Stéphanois, il est resté fidèle à sa ville durant toute sa carrière d’enseignant. Rencontre avec l’auteur.

-  Comment est née l’idée de ce recueil ?

Je savais que mon père écrivait des poèmes. Il les tenait sous clé. Peu de temps avant sa mort, il a accepté de me les montrer et m’a donné carte blanche. Je les ai lus et après son décès fin 2006, j’ai essayé de les croiser avec les miens.

- Le lecteur est surpris de la concordance des thèmes abordés

Nous avions une grande complicité. Il a été un père très présent. Nous n’avons pas eu les mêmes raisons, cependant nos sentiments, nos révoltes se rejoignent. En clin d’œil à son amour de la musique, les chapitres sont désignés par les lettres A B C D et le point d’orgue, symboles des notes du Moyen Âge. Ils sont les portes d’entrée de nos deux univers.

- Pourquoi ce titre ?

L’ombre représente les parties sombres de la vie, les souffrances, les injustices, l’idée de la mort. Alors que le vent, c’est le mouvement, la fantaisie, l’imaginaire, la vie.

NOTE

Jacqueline Peurière Ferlin sera présente à la Fête du livre.

« L’Ombre et le Vent, abécédaire à quatre mains, poèmes croisés » (éditions du Tramblé), 15 euros.

Tél. 06 77 38 68 88.

JPEG - 48.1 ko


Agenda

<<

2021

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012

Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 18 février 2021

Publication

67 Articles
Aucun album photo
1 Brève
Aucun site
1 Auteur

Visites

5 aujourd’hui
8 hier
50425 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté